Végéter. Une écologie des formes à partir du végétal – arts visuels, cinéma

Publié le 19 avril 2019 Mis à jour le 26 avril 2019
le 12 juin 2019 Université de Toulouse, UT2J, Toulouse, France

Journée d'étude dirigée par S. Lécole Solnychkine et C. Prunet

Cette journée d’étude, dirigée par Sophie Lécole Solnychkine et Camille Prunet, propose d’explorer le champ du végétal afin d’y repérer des formes, des processus, des modèles d’organisation qui permettent, en les transposant dans le domaine esthétique (écologie des images, théorie de l’art, réflexion esthétique sur les formes filmiques), d’identifier des « surfaces d’échange » (Francis Hallé) entre les disciplines du vivant et celles qui pensent les formes artistiques. Cette perspective se situe dans le mouvement d’un courant de la pensée contemporaine qui cherche à dépasser la césure qui s’est opérée progressivement à partir du XIXe siècle entre les sciences du vivant et les sciences humaines.

www.fabula.org/actualites/vegeter-une-ecologie-des-formes-partir-du-vegetal-arts-visuels-cinema_88986.php